L’innovation ne se programme pas

A entendre les politiques, l’innovation est la mère de toutes les batailles. Mais « innover, c’est penser à côté », disait déjà le grand Albert Einstein. Or la mode est à la programmation et au « big is beautiful »…

Retrouvez l’article de Yehezkel Ben-Ari sur LesEchos.fr

Ce contenu a été publié dans Innovation, Pensée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *