Les décisions absurdes

En 2002 paraissait la première édition de « Les Décisions absurdes » du sociologue Christian Morel. Réédité en 2004 et suivi par un second tome « Les décisions absurdes II. Comment les éviter » en 2012, l’ouvrage propose d’analyser ce qui fonde les erreurs radicales et persistantes auxquelles chacun de nous a sans doute été confronté un jour au l’autre, dans sa vie professionnelle ou privée.

L’interview ci-dessous (en 2 extraits) revient sur quelques éléments d’analyse, notamment certains biais  à propos des décisions prises collectivement.

Ce contenu a été publié dans Collaboration, Livres, Pensée, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Les décisions absurdes

  1. Elise Marcandella dit :

    Merci Pierre pour cette petite vidéo instructive 🙂

    Deux points ont particulièrement fait échos à mon expérience notamment universitaire :
    – prendre de mauvaises décisions par peur de la « discussion », ce que j’appelle le syndrôme du « surtout pas de vagues »… d’après moi, la peur est mauvaise conseillère, elle rend lâche et… stupide.
    – être tellement focalisé sur un objectif fixé à un moment donné, qu’on oublie de remettre en cause cet objectif alors qu’il serait nécessaire de le faire (notamment si le contexte ou une donnée du problème a évolué).

    Elise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *